Inévitablement, le réseau ressemble de plus en plus à l’intérieur d’une baleine et nos nez s’allongent pour écrire l’incroyable histoire d’amour et de haine entre le 0 et le 1

Inévitablement nous restons perdus sur nos radeaux en fourrière, la main bloquée en visière sur une carte postale reçue tous les jours : sur la terre ferme, la fée joue au flipper au beau milieu de cadres d’élite qui continuent à faire du trampoline sur nos vœux